J'ai acheté des CD depuis 1986 (et plein de vinyles avant), j'y ai mis énormément d'argent. J'en ai souvent racheté (remasterisations, bonus tracks...) et aujourd'hui tout ça ne vaut plus rien. Les rayons se vident au profit des DVD, des blu-ray disc (tout pour les yeux, rien pour les oreilles), en attendant le prochain format.

Et pourtant... c'était pas beau tout ça ?


- - - Disapproved by the Central Scrutinizer - - -

dimanche 4 décembre 2011

GCDBMDD #7 : John Coltrane "A Love Supreme (Deluxe Edition"

Thème du jour : Le jour du Seigneur


Dear Listener: All Praise Be To God To Whom All Praise Is Due.
Let us pursue Him in the righteous path. Yes it is true; “seek and ye shall find.” Only through Him can we know the most wondrous bequeathal.
During the year 1957, I experienced, by the grace of God, a spiritual awakening which was to lead me to a richer, fuller, more productive life. At that time, in gratitude, I humbly asked to be given the means and privilege to make others happy through music. I feel this has been granted through His grace. ALL PRAISE TO GOD.
As time and events moved on, a period of irresolution did prevail. I entered into a phase which was contradictory to the pledge and away from the esteemed path; but thankfully, now and again through the unerring and merciful hand of God, I do perceive and have been duly re-informed of His OMNIPOTENCE, and of our need for, and dependence on Him. At this time I would like to tell you that NO MATTER WHAT…IT IS WITH GOD. HE IS GRACIOUS AND MERCIFUL. HIS WAY IS IN LOVE, THROUGH WHICH WE ALL ARE . IT IS TRULY—A LOVE SUPREME--.
This album is a humble offering to Him. An attempt to say “THANK YOU GOD” through our work, eve as we do in our hearts and with our tongues. May He help and strengthen all men in every good endeavor…
May we never forget that in the sunshine of our lives, through the storm and after the rain—it is all with God—in all ways forever.
ALL PRAISE TO GOD.


John Coltrane

Euh... tout juste puis-je rajouter que la remasterisation est démente, que la version live - unique - du 26 juillet 1965 au Festival Mondial du Jazz d'Antibes devrait faire taire - sur ce coup-là - les critiques parfois fondées qui pleuvent sur les Deluxe Editions... mais chuut... 



Rappel des participants :

Jimmy Jimmereeno du mirifique Club Des Mangeurs De Disques

Charlu des délicieuses Chroniques De Charlu

La Rouge de la magnifique Chambre Rouge (qui n'est pas certaine de pouvoir assurer, mais qui nous soutiendra quoiqu'il arrive)

Warfleloup du formidable Warfleloup's Blog

MaN de l'excellent Manifesto

Marius Perlinpimpin du génial Canut Brains (Qui n'est pas certain de pouvoir assurer toute la semaine, mais qui tenait absolument à débuter avec nous tous.)

Devantf (Antoine) de l'extraordinaire Get Happy !!!

Mister Moods de la divine Caverne D'Ali Baba

Toorsch du somptueux Grenier Du Rock
http://legrenierdurock.blogspot.com

Le sensationnel Pascal Arcade (Dont je ne sais pas encore d'où il postera.)

Le phénoménal Everett W. Gilles (Qui postera dans les commentaires du Club.)

Zer du dantesque Church Of Zer
http://churchofzer.blogspot.com/

12 commentaires:

  1. Suprême album... Que dire de plus...

    RépondreSupprimer
  2. Au sujet des deluxe il y a du très beau... comme du plus discutable, "Melody Nelson" appartient sans hésiter à la seconde catégorie. Mais il y a du très bon...

    RépondreSupprimer
  3. Paco's brother4 décembre 2011 à 08:31

    J'ai eu la chance d'enregistrer sur bande la prestation au festival d'Antibes, je l'ai réécoutée jusqu'à l'usure: l'émotion du premier jour était toujours présente, il parait que la particularité du son du saxophone ténor de John était due, ce jour là, au fait qu'il avait été obligé d'utiliser une autre embouchure que la sienne et que cela l'avait mis de méchante humeur. Peu importe, son son est unique ce jour là et on en profite enfin depuis qu'André Francis l'a édité en disque vinyle. Personnellement j'y ressentais une approche du Beau, au delà de ces pauvres créations humaines que sont Dieu et tutti quanti, mais bon à chacun son livre d'images!
    Bravissimo pour le choix.

    RépondreSupprimer
  4. Coltrane will always be number ONE in my Hall of Fame. This Deluxe Edition is technically perfect. The sound is clear and the performance tremendous.
    Not having the opportunity to see Coltrane live will always be one of the most important regrets in my life.
    Thank you Jeepeedee! Take care.

    RépondreSupprimer
  5. Plus près de toi mon dieu !
    Coltrane, et pas que sur Love Supreme, est proche du divin. Beau choix donc, un de ceux auxquels j'avais pensé avec, en vrac, la BO de Jesus Christ Superstar, l'album Krishna de George Harrison, du Mozart, du Bach, etc.
    Bref, bien joué Jeepeedee et encore bravo pour l'initiative de cette semaine.

    RépondreSupprimer
  6. Indispensable et pas seulement le dimanche! Un des plus beaux disques de tous les temps...

    La partie touche désormais à sa fin, elle fut épuisante, mais magnifique! J'envisagerai bien de remettre le couvert tous les trois mois, qu'en dis-tu? Je pense qu'à la mi février ça serait pas mal. On pourrait, en attendant, demander de nouveaux thèmes aux participants...
    Jimmy

    RépondreSupprimer
  7. hé hé Il a eu la trouille de commenter derrière. Coltrane intimide, j'en sais quelque chose. Marrant quand même. Miles avait toute la panoplie du mec qui en impose, et Coltrane, pas nécessaire... J'ai souvent abuser de l'image ANGE pour le qualifier et voilà que tu confirmes
    (Le saviez vous, j'ai un voisin qui ressemble à Coltrane, et comme par hasard il n'est pas musicien, incroyable...)

    RépondreSupprimer
  8. Je suis devant une montagne, j'apprends Coltrane, Davis ..etc etc.. depuis deux ou trois ans seulement. Celui là, le supreme est une de mes étapes .. ça passe tout seul.
    Pour les Deluxe, c'est génial pour certains trucs..moi je conseille AQUALUNG des Tull ... énorme.

    RépondreSupprimer
  9. Merci pour ce petit bijou et pour l'organisation de ce jeu dingo. Ce fut un plaisir de vous connaître tous. Bon dimanche et allez à la messe.

    RépondreSupprimer
  10. Everett W. Gilles4 décembre 2011 à 13:50

    De temps à autre il me vient que ce disque est l'un des plus grands de l'histoire du rock ..
    EWG

    RépondreSupprimer
  11. Merci à tous, une fois de plus... en vrac :
    @Jimmy : partant pour la 2ème saison, à fond. Dieu que ce dimanche est triste... Dire qu'on peut poster ce qu'on veut demain... même pas drôle...
    @La Rouge : avec plaisir, ce fut un plaisir de connaître plein de fous furieux largement partagé
    @Everett : moi aussi ça m'arrive
    @Mr Moods : vivement l'année du dragon...

    RépondreSupprimer