J'ai acheté des CD depuis 1986 (et plein de vinyles avant), j'y ai mis énormément d'argent. J'en ai souvent racheté (remasterisations, bonus tracks...) et aujourd'hui tout ça ne vaut plus rien. Les rayons se vident au profit des DVD, des blu-ray disc (tout pour les yeux, rien pour les oreilles), en attendant le prochain format.

Et pourtant... c'était pas beau tout ça ?


- - - Disapproved by the Central Scrutinizer - - -

jeudi 10 janvier 2013

The Salvatore Adamo Lonely Hearts Club Band

Suite à mon post sur Adamo, pardon ADAMO (ses fans sont visiblement sourds), je ne peux m'empêcher de dédier un post à ce commentaire que je viens de recevoir de Jean-Pierre à Bretigny-ur-Orge (Essonne - (ben va ouvrir ?!!! - NDLR)). Passerait-on du buzz Depardieu au buzz Adamo (pardon, ADAMO) ? Visiblement, je n'ai pas intérêt à aller à Bretigny-sur-Orge (ça tombe bien, ça n'était pas dans mes projets), mais je me permets quand même de répondre entre les lignes :

Salvatore ADAMO est un auteur-compositeur-interprète poète de génie. C'est un monument incontournable de la chanson française au même titre que J. Ferrat, J. Brel, G. Brassens ou bien encore C. Aznavour.

Et Léo Ferré, non ?

Les poètes sont intemporels, preuve en est, s'il le fallait, la jeune génération montante de talents a su reconnaître son génie, des années après Jacques Brel qui lui a dédié ce poème, "Le tendre jardinier de l'amour".
Cet attachant sicilien (Salvatore est de nationalité italienne et non belge) est ambassadeur de l'UNICEF et par excellence, de notre belle langue française à travers le monde, AVEC PLUS DE 100 000 000 ( + de cent millions !) d'ALBUMS VENDUS (2EME VENDEUR MONDIAL de disques JUSTE DERRIERE LES BEATLES, fin des années 60, début 70), 6 LANGUES PARLEES COURAMMENT (voire 7 avec le japonais), décoré de la plus haute distinction des Arts et des Lettres (COMMANDEUR DES ARTS ET DES LETTRES) ainsi que CHEVALIER DE LA LEGION D'HONNEUR PAR LA FRANCE ou bien encore anobli (Chevalier) par la Cour Royale de Belgique, en la personne du Roi Albert II. 

Et la mafia sicilienne, non ? Ah, nul n'est poète en son pays...

Et la liste d'éloges est loin d'être exhaustive... QUI PEUT SE VANTER A L'HEURE ACTUELLE D'UN SI BEAU ET SI BRILLANT BLASON ?????!!!!!!!..........

Yves Duteil ?

Salvatore ADAMO mérite bien mieux que la nostalgie. Ses sublimes et derniers albums studio, "Zanzibar", "La part de l'ange", ou encore "DE TOI A MOI" (qualifiés par la presse de bijoux, voire de chef-d'oeuvres) n'ont rien à envier de ceux qui ont fait de lui cet Artiste international.

Les textes engagés de ses merveilleuses compositions les moins connues du grand public (hormis "Inch'Allah"), sont très riches et très forts, dénonçant tour à tour, sans jamais être racoleurs, les injustices de ce bas monde. Il suffit pour s'en convaincre d'écouter très attentivement des trésors comme "Enfants", "Tout le long du Mékong", "De l'autre côté du pont", "Sans domicile", "Mourir dans tes bras", "Les collines de Rabiah", "On se bat toujours quelque part" "Manuel" "O monde", pour ne citer que celles-ci.
Le génie, les richesses de coeur et d'esprit dont est doté cet immense Artiste, lui procurent un don de créativité toujours renouvelée et intarissable.

A quand un triple album ?

La liste des sublimes chansons de Salvatore ADAMO peut encore se faire très longue...... Qui osera encore dire que Salvatore ADAMO n’a fait, ou ne fait encore à présent que des "chansonnettes" ? Qui osera dire encore que Salvatore ADAMO ne s’est jamais ou ne se sent pas concerné par ce qui se passe autour de lui ?

Vue l'énervement de Jean-Pierre, je vous conseille d'éviter de dire ça sur vos blogs, hein...

Fin septembre 2010, Salvatore s'est vu remettre à Toulouse (31), le Grand Prix International de Poésie Francophone, pour l'ensemble de son oeuvre musicale et littéraire, ainsi que pour le rayonnement de la langue française dont il est l'ambassadeur à travers le monde.

C'est lui qui chante dans la méthode ASSIMIL ?

Quand on ne connait pas il vaut mieux s’abstenir plutôt que dans sa suffisance et dans un comportement de "pseudo-intello narcissique-snobard", dire n’importe quoi, ou vouloir se faire bêtement valoir, mais surtout se faire ridiculiser par un mot d'esprit plus que douteux ou incongru, à l'encontre d'un auteur-compositeur-interprète poète de génie comme Salvatore, ADAMO, monument de la chanson française.

Ca c'est bien vrai, je suis passé pour une andouille à poster cette chronique.

Qui êtes vous, d'où venez-vous, qu'avez-vous fait pour railler des génies, des monuments de la chanson française, qui n'ont d'égal de leur génie que leur humilité, une humilité que seuls les grands détiennent et dont ils ont le secret. Cette humilité que vous ne connaissez absolument pas.

Je ne cherche pas d'emploi actuellement, mais je retiens votre offre et vous enverrai mon CV le cas échéant.

Ecoutez donc le nouvel album studio de Salvatore "La Grande Roue" et vous comprendrez mieux votre erreur, ne dit-on pas qu'il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis ?

Vous l'avez posté sur zippyshare ?

Chapeau bas et grand respect à vous Monsieur Salvatore ADAMO.

Euh, non, moi c'est Jeepee Monsieur Jean-Pierre...

Jean-Pierre de Brétigny-sur-Orge (Essonne).

Personne n'est parfait.

20 commentaires:

  1. Eh Djeep.. à fond avec toi ..on écoute du Salvatore ici, tranquille.. avec toute la clic. Pis j'aime bien ce bal des gens bien aussi :D

    RépondreSupprimer
  2. Salvatore ADAMO, Brétigny-sur-Orge, voila une chose qu'elle est bien,
    dit J.P y'a un camping chez toi? bon aller pourquoi pas, ci tu place ce Mr. au même rang que J.Brel, il faut l’écoute ça :)

    Lyoko

    RépondreSupprimer
  3. Tout à fait d'accord avec Jean-Pierre, j'irai même un peu plus loin: ADAMOU (avec un "U" à la fin, c'est plus joli) c'est un peu Rimbaud et Lautréamont dans un même corps. Pourtant, un poète de mes amis prétend que tout ça, c'est: "Beaucoup de bruit pour rien"!

    RépondreSupprimer
  4. N'empeche que ton lien ne renvoie pas au post adamo et le commentaire furibard m'a obligé à te relire pour rechercher ton calembour qu'il n'a pas aimé, pourtant dès les premières notes la chanson est claire?
    Moi Adamo je n'en pensais pas de mal puis un jour Arno a fait un duo avec lui "Les filles.. " et le résultat + son attitude font que j'aime davantage.
    J'avais même une compil balloche, avec son rythme dépassé pour les slow, titre "Tombe la neige" pas oublier la reprise avec la rythmique, personne n'ose

    RépondreSupprimer
  5. Hello.
    Ben moi Adamo j'aime pas mais je sais plus si j'ai tort ou raison du coup...
    EWG

    RépondreSupprimer
  6. Bon ben, moi je voudrais m'insurger aussi : quand est-ce qu'on parle de DALIDA sur ce foutu blog ??? Parce que DALIDA, monsieur JeePeeDee, ça c'est une chanteuse avec des textes avant-gardistes ("Il venait d'avoir 18 ans", bien avant la mode des cougars !!!). Et puis elle a vendu 300 millions de disques, elle ! Par comme ces zazous de Rolling Stones avec leurs cheveux longs et sales... et ils se droguent !!!
    Dès aujourd'hui, je lance le Syndicat de Soutien à Dalida !!! Allez, tous en chœur "Aaaaarriiiiiiiiiivaaaaa, Gigi l'Amorosoooooo"

    RépondreSupprimer
  7. Finalement, toute l'affaire est sur l'autre post (recherche par artiste / premier lien), où on sent très bien la brèche ouverte par Crys donc, et l'enfilade du Jean Pierre de Brétigny-sur-Orge (il a l'air d'y tenir).

    Un magnifique cri du cœur de la part de deux "fans" ou plutôt deux détenteurs de science infuse trop imbus d'eux mêmes rendus vexés par la possibilité de voir leur artiste si (peu) bafoué.

    C'est du joli...

    Remarque, je fais pareil quand on me dit que Brassens c'est un nul à la guitare, qu'il ne fait que pom-po-pom-po-pom, alors !...

    Un beau résumé d'énervement de collégien !

    RépondreSupprimer
  8. Ha oui?
    Bon, on verra...
    Merci en tout cas.

    Stefan (ex-Moods)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A la relance....
      Quid de l'album d'Antoine nouveau. Je ne sais pas pq mais icelui m'inspire une certaine curiosité.

      Supprimer
  9. Comme à la télé ou dans les journaux à scandale, rien de mieux qu'une prise de bec pour relancer l'attention.
    Du coup, j'aimerai bien écouter les deux albums d'Adamo que tu as précedement postés mais La Pert de l'Ange n'est plus disponible.

    Peux tu éventuellement le remettre en ligne, SVP ?

    Merci
    Alex

    RépondreSupprimer
  10. Moi c'est Mireille Mathieu....une star au Japon Mireille Mathieu.... ça me rappelle un épisode de Super Dupont de Gotlib où il devait délivrer un jeune keupon qui écoutait les Pistols....
    Mais bon... Adamo... il a écrit une belle chanson reprise par Arno "Les filles du bord de mer" (je crois????) Inutile de s'encombrer avec des polémiques stériles comme celle-là. Laisse pisser le mérinos comme on dit.... Adamo plaira toujours aux fans d'...Adamo. Pouquoi pas?

    RépondreSupprimer
  11. Hellllllllo :)

    Nan, ce n'est pas une invitation à visiter l'enfer, juste un bonjour appuyé à mon ami Jeepeedee à qui je présente mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année sans fin du monde, seul la faim subsiste, hélas!

    Pour les adamophiles, je suggère un lien pour les rassasier:

    http://www.tinydl.com/1060655856-salvatore-adamo-platinum-collection-mp3.html

    @plus

    Lyc

    RépondreSupprimer
  12. MDR...
    Qui aurait cru qu'en 2013 l'on puisse ainsi débattre jusqu'à s'engueuler sur un "mec-type-artiste-génie-ringard" (cochez la case qui vous conviendra) de l’acabit de Salvatore Adamo.
    J'en suis tout ému que de voir et savoir que le langage du fan aveuglé peut prendre des allures radicales et hostiles dès que l'on touche à son idole.
    Chacun ses goûts, là n'est vraiment pas la question - j'ai balancé sans vergogne sur Delerm et j'ai ris de Guetta...
    Pour arguments et contre exemples, uniquement, mais sans prendre de pincettes.
    Adamo ?
    Bon à vrai dire je ne me suis pas penché sur la question musicale et artistique de l'homme.
    Un homme au demeurant charmant que j'ai croisé lors de participations à des émissions dans une jeunesse professionnelle.
    Charmant, humble et souriant.
    Quand à son ART (!?!?), bon, faudrait un peu se calmer et prendre un recul disons, de base...
    Je n'ai pas spécialement envie d'entrer dans un débat futile et inutile (car un fan reste un fan et là dessus c'est "indéboulonable" que d'imaginer changer cela), mais soyons réalistes et honnêtes et tentons d'avoir, comme a pu le faire notre chroniqueur Jeepeedee dans son billet initial, un propos objectif.
    Lui, au moins a fait des comparatifs entre plusieurs productions de ce cher Salvatore avant d'avouer une déception quand à un produit récent.
    Je ne me crois même pas capable de le faire avec cet artiste même pour faire resurgir le moindre souvenir d'enfance ou d'éducation musicale ou même de souvenir lié à mon métier, ce qui est, je le rappelle, la base de mes écrits blogués.
    Jean Pierre est donc capable de s'exciter et d'être vindicatif pour un sujet concernant Adamo, gageons qu'il le soit tout autant face à des politiques sociales rétrogrades et inadmissibles, face au chômage, face à la précarité qui envahit notre pays, face au gros légume qui a remplacé la grande farce en présidence de notre république qui n'a plus que ce nom pour cacher ce qu'elle n'est bientôt plus, face à tout un tas de etc, etc...
    Jean Pierre, filez donc droit à l’Élysée pousser une gueulante et vous/nous faire entendre, la France a besoin de râleurs de votre espèce pour sortir du marasme dans laquelle elle est engluée.
    Tant qu'à faire, usez donc de ce savoir faire qui est tout à votre honneur pour des causes autrement plus utiles que la revendication défensive de la qualité artistique du dernier Adamo.
    Au passage, poussez en une pour les intermittents, vous savez, ces mecs de l'ombre qui accompagnent votre idole et qui en chient chaque jour de l'année car estampillés chômeurs (comment, vous ne saviez pas que les tous artistes français sont accompagnés par des chômeurs ?)...
    Merci à vous de mettre votre énergie vindicative au service de bonnes causes et allez parcourir les blogs dédiés à cela, je suis sur que vous ferez audience et monter les stats...
    En attendant, moi, je vais simplement me faire un bon gros Alain (Bashung), cet échange m'a déprimé (façon de dire) et avec Alain, au moins, je sais que coté artistique et poétique, j'en aurais pour mon compte musical...
    Non, je ne suis pas fan...
    Juste empreint de réalisme...
    Allez bye bye, cher fan !
    N'oubliez pas : LA FRANCE A BESOIN DE VOUS !
    (Mais peut être pas nous...)

    RépondreSupprimer
  13. ça serait cool si tu pouvais balancer un nouveau post (même un tout peit), j'en peux plus de voir la tronche d'Adamou dans les images de mes "blogs préférés"!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mouarf!

      Fais gaffe quand même Jimmy, Jeepeedee est capable de faire bien pire qu'Adamou.

      Il est dans le contexte "tombe la neige", remarque, c'est pile-poil d'actualité!

      @+

      Smacks

      Lyc

      Supprimer
  14. Je tombe sur votre post un peu tard mais je donne mon avis, tout de même. Salvatore Adamo est, effectivement, un Grand de la Chanson Française (auteur-compositeur-interprète) et il faut bien reconnaître qu'il écrit de très jolies poésies (parfois engagées) et que ses mélodies sont belles. A chacun ses goûts, bien entendu... Moi, j'aime énormément.

    RépondreSupprimer