J'ai acheté des CD depuis 1986 (et plein de vinyles avant), j'y ai mis énormément d'argent. J'en ai souvent racheté (remasterisations, bonus tracks...) et aujourd'hui tout ça ne vaut plus rien. Les rayons se vident au profit des DVD, des blu-ray disc (tout pour les yeux, rien pour les oreilles), en attendant le prochain format.

Et pourtant... c'était pas beau tout ça ?


- - - Disapproved by the Central Scrutinizer - - -

dimanche 30 septembre 2012

#136 : Alexis HK "Le Dernier Présent"

Je sais, l'avant-dernier Alexis HK avait plus ou moins fait un vilain flop sur ce même blog. Mais écoutez-moi celui-là. C'est l'album que Joe Dassin n'aura pas eu le temps de sortir, parce que pas le temps de devenir vieux. Imaginez le Joe comme un Henri Salvador, à 80 balais, sortir son Jardin d'Hiver avant que de s'éclipser.  Je le dis sans exagérer, cela aurait pu, dans un monde parfait, ressembler à cela.

Je le dis sans exagérer, même si je ne pense pas être dupe. La relation filiale est presque trop vraie pour être honnête. Les arpèges du 3ème titre, César, sont même un vilain repompage du Monument Aux Oiseaux du défunt François Béranger. Aïe, qu'ai-je dis, neuf lecteurs en moins le temps de l'écrire. Tant pis.

Ceux qui sont toujours là devraient en revanche commencer à frétiller. De la bonne chanson, un rien désuète, un rien surannée, un rien monotone sur la (pourtant courte) durée. Tant mieux, ça finit avant qu'on s'en lasse. 10 chansons, une demi-heure chrono, le temps d'une pause, le temps de tout écouter. Fils De, au titre clairement inspiré de Brassens, est une petite merveille d'écriture, un tout petit rien de flow tendance rap par courts instants pour nous rappeler qu'on est en 2012. Idem pour Princesse De Papier. Brassens meets Joe... quand on sait que le premier affichait un rictus heureux à l'écoute des Dalton du second, l'idée, même marketée par Universal (quoique... l'album est distribué par Autre Distribution, arnaque ou label indépendant ? Je sais pas et je m'en fiche), n'est pas mauvaise. Charité populaire enfonce le clou. En deux minutes chrono, c'est presque trop court pour le Top 50.

On regrettera l'inutile présence d'un Renan Luce jouant le rôle de guest-star du pauvre, on regrettera peut-être (ou pas) que tout cela reste sans doute confidentiel. On Peut Apprendre est peut-être facile, mais je la trouve chouette, là, maintenant. Un peu de banjo ne nuit pas.

Moi j'applaudis à deux mains quand sort un joli album de variétés françaises comme ça, même s'il finit sur un truc vaguement rock plus proche de Grégoire dans l'arrangement que d'un Manset. C'est moins casse-pied qu'un triple album de Saez, c'est pas prétentieux pour un sou, c'est juste une demi-heure à passer agréablement en grillant des châtaignes au coin du feu. Après, on ressort du placard à vinyles, en vrac et dans le désordre, Salut Les Amoureux du grand Joe, Supplique Pour Etre Enterré Sur La Plage De Sète du vieux Georges, Département 26 de Béranger, Hollywood de Mc Neil et tout le reste. C'est bien sûr bien mieux, mais l'auriez-vous osé sans Alexis HK, là, maintenant ? Et le cidre coule, les châtaignes craquent sous la flamme, le jour s'éteint, le plexus solaire vous titille, il est l'heure de manger une bonne soupe et aller se coucher, bêtement heureux d'avoir entendu quelques belles chansons. Qu'on aura peut-être même essayé d'égrainer à la guitare. C'est déjà énorme, non ?

Charité Populaire...

8 commentaires:

  1. Mon meilleur ami (et guitariste de toujours) l'aime beaucoup, moi, j'ai beaucoup plus de mal, ça me rappelle une certaine variété des années 70, dont je n'ai jamais été très friand...
    Jimmy

    RépondreSupprimer
  2. Paco's brother30 septembre 2012 à 07:33

    Un disque qui se lit avec les oreilles, il est vrai qu'a priori j'aurai préféré un accompagnement moins monotone qui a tendance à anesthésier le texte, sa voix n'ayant pas la présence de celle de Brassens. Tu as parlé de François Béranger, lui réussissait cette gageure. Jacques Bertin a choisit la sobriété et je ne m'en lasse pas. Alexis HK ? je verrai dans quelques mois si l'envie me prend de le réécouter, en tout cas, il a quelque chose à dire et ne se sent pas obligé de le murmurer jusqu'à l'inaudible de crainte qu'on ne s’aperçoive du vide sidéral de sens. Allez, je remet le casque!

    RépondreSupprimer
  3. Que voilà une bien belle chronique dominicale!
    Je suis passé (largement) à côté de ses précédents albums....une chanson par çi par là; mais j'aime bien ce dernier, de la chanson, peut être !?, sans prétention mais bien troussée et bien interprétée.
    Pour rebondir sur le dernier post d'un blog ami, j'échangerai sans hésiter tous les Katerine contre un Alexis HK(...et même j'assure la livraison gratuite!)
    Merci à Paco's brother de nous parler de Jacques Bertin que je place trés haut dans mon Panthéon personnel, un artiste rare, grand poète et homme de conviction.
    Bon dimanche
    Echiré79

    RépondreSupprimer
  4. ... je n'en connais qu'un qui pour attirer l'auditeur propose d'imaginer un Joe Dassin vieillissant faisant un dernier disque...
    ;-) Pourquoi pas, c'est assez original pour que cela m'attire dans les filets de la curiosité...

    RépondreSupprimer
  5. Puisque vous en parlez, un petit "Fête Etrange" de Bertin ensuite je tente ton camarade

    RépondreSupprimer
  6. J'ai été attiré par le Joe Dassin vieillissant... Mais l'écoute ma refroidie. Je n'y arrive pas, c'est fade.

    RépondreSupprimer
  7. J'aime bien, je retrouve toute une école de pop à la française, et avec un titre comme "Je Reviendrai" j'entends bien le dassin, mais pas si vieux ;-)
    Ecole à la Frenchy disais je: Des tit gars comme Mounier, Dominique A, Daho, Dalcan... Au fait tiens, cadeau, un joli Dalcan d'à l'époque où on le connaissait un peu

    01. Dominique Dalcan - Cannibale - Brian.mp3
    http://www9.zippyshare.com/v/17782184/file.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas mal du tout ce Dominique Dalcan ! !
      est ce que le reste est du même accabit (coup de chapeau à Brian wilson)!
      aurais tu le disque complet en téléchargement éventuellement

      Merci
      Alex

      Supprimer